My Soft Skin, un blog libre de toute influence

À la Une

Vous en avez marre des avis sponsorisés et autres blogs influencés ? Alors Bienvenue sur My Soft Skin ❤ 

Aujourd’hui, avec le développement du marketing digital, il devient de plus en plus difficile de faire la différence entre de vraies opinions et des opinions financées. Or quand il s’agit de notre peau (sensible) plus question de faire des choix à l’aveugle. 

Des laboratoires, des produits j’en ai testé, des phases aussi. Du radical « je ne mets plus rien sur ma peau » jusqu’aux produits bourrés de silicones, en passant – bien sûr- par ma phase 100 % bio !  Ces différentes expériences m’ont appris à cerner ma nature, mes besoins, et surtout à m’intéresser de plus près aux ingrédients bénéfiques pour notre peau … en étant toujours à la recherche du produit parfait.

Le skincare c’est donc ma passion ! D’où mon envie de vous faire partager mes coups de coeurs, mes déceptions et mes espoirs en la matière, et tout cela, sans aucun risque de sponsorisation !

– Bonne lecture –

Pourquoi j’ai adopté les vernis Kure Bazaar

Bonjour les beautés,

Aujourd’hui pour changer je voulais vous rédiger un petit billet sur mon dernier coup de coeur en matière de vernis à ongles : les vernis Kure Bazaar.

Il a bien longtemps que je voulais les tester, d’autant plus que dans une logique de consommation toujours plus clean de cosmétiques je trouvais les vernis traditionnels assez polluants et dangereux.

J’ai donc investi dans un trio : base + rose vieilli (ma couleur préférée qui passe partout tout au long de l’année) + top coat, et je n’ai pas été déçue !

KB

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas cette marque, il s’agit de la première marque française à avoir proposé sur le marché des vernis avec des ingrédients sains c’est-à-dire des formules écologiques avec des substances non dérivées de la pétrochimie. Ce qui m’a plu chez eux c’est qu’ils ont vraiment eu à coeur de ne sacrifier ni sur la brillance, la tenue, ou la pigmentation des couleurs … contrairement aux autres vernis bios que j’ai déjà pu tester.

Alors oui, le prix est élevé (entre 16 et 34 euros) et l’odeur est la même (bizarrement je pensais qu’elle allait être plus douce), mais :

  • le packaging est nickel et permet une bonne conservation du produit
  • le pinceau permet une application large et facile
  • la pigmentation et la brillance sont d’excellente qualité
  • la tenue est très correcte.

… pour toutes ces raisons, Kure Bazaar c’est vraiment le petit plus que je recommande pour les futures listes de Noël qui arrivent … si vous voyez ce que je veux dire !

Et vous les beautés, c’est quoi votre marque de vernis chouchou ? 

The Ordinary : des produits extraordinaires ?

Avec des produits petits prix et un marketing minimaliste, la marque The Ordinary  assume sa différence. Elle vient juste de débarquer en France chez Nocibé, l’occasion de vous donner mon avis sur deux de ses produits phares. 

67087058_1211803575658924_9072779131858452480_n

 

Une marque dans l’air du temps

The Ordinary est le bébé d’un Canadien, Brandon Truaxe, qui a créé à 35 ans en 2013 l’entreprise-mère Deciem, chapeautant une dizaine de marques autour de valeurs similaires dont The Ordinary en est le fleuron.

La réussite de cette gamme de cosmétiques tient dans le contrat qu’elle passe avec ses consommateurs : un packaging minimaliste inspiré des boutiques d’apothicaires (des petites fioles de verre opaque, des étiquettes blanches), a priori rien de controversé ou dangereux dans les produits (pas de parabens, de sulfates…), pas de tests sur les animaux et surtout des prix trèèèèès abordables. Pile dans la tendance actuelle.

Au niveau des produits, pas de promesses impossibles, mais des classiques de la salle de bains moderne présentés sobrement. Il vaut mieux par contre connaître son type de peau avant de passer à la caisse : ici, ce sont les noms des produits actifs, et non leurs effets, qui sont indiqués sur la bouteille.

On trouve ainsi les best-sellers de la marque, les composés à base de vitamine C pour leur action anti-oxydante vendus en crème pour moins de six euros.

Après le succès rencontré par la gamme de soins, The Ordinary s’est lancé dans une gamme de maquillage-soin (et leur fond de teint sérum est une incroyable prouesse cosmétique !).

Mon avis

J’ai d’abord testé le sérum hydratant à l’acide hyaluronique et à la vitamine B5.

67057760_406838113372891_7668829544853274624_n

Pour ceux qui ne connaîtraient pas l’intérêt d’un tel ingrédient, je vous invite à lire mon article sur l’acide hyaluronique ici. Cette formule sans huile combine de l’acide hyaluronique dans une concentration de 2 % pour assurer une hydratation en profondeur.  L’ajout de vitamine B5 à la formule contribue également à l’hydratation superficielle de la peau.

La composition est cruelty free, vegan, sans huile, ni alcool, ni silicone, même si on y retrouve un peu de phenoxyethanol à la fin…

Je trouve le rapport qualité prix excellent et je n’ai remarqué aucune différence avec les autres sérums à l’acide hyaluronique que j’ai pu tester auparavant. Je valide  donc complètement !!
67071495_478842599542380_3906858249948758016_n
J’ai également testé la crème hydratante Natural Moisturizing Factors + HA (7.70 euros).
Les facteurs naturels d’hydratation (FNH) sont des éléments qui assurent la protection et la bonne hydratation de la couche extérieure de la peau.
Ils sont constitués de multiples acides aminés, d’acides gras, d’acide hyaluronique et de nombreux autres éléments naturellement présents dans la peau.
Cette formule assure une hydratation topique non grasse qui vient directement compléter les éléments dégradés des FNH.
L’association des 11 acides aminés, et de l’acide hyaluronique va ainsi permettre une hydratation immédiate et procurer des résultats durables avec l’usage.
Même si, là encore, on retrouve au niveau de la compo le fameux conservateur controversé AKA phenoxyethanol en toute fin de produit, je valide complètement cette crème réellement hydratante, légère, non grasse, parfaite pour l’été !
Bref deux indispensables de mon vanity d’été à prix mini mini ! Et vous vous connaissez The Ordinary ? Quels sont vos produits préférés chez eux ? 

Ma précieuse huile pour les cheveux Gisou

A l’occasion de l’ouverture du pop-up store éphèmère de la marque Gisou aux Galeries Lafayette des Champs-Elysées, j’ai eu l’occasion de rencontrer sa créatrice, l’influenceuse Negin Mirsalehi et de pouvoir enfin tester les produits.

Sans surprise j’ai craqué pour le produit star de Gisou,  la fameuse huile infusée au miel, que j’utilise depuis quotidiennement. L’occasion pour moi de vous présenter la marque et surtout de vous donner mon avis sur cette petite révolution capillaire. 

 

66872773_387172672146870_3398598563238772736_n.jpg

 

Gisou, une histoire de famille 

C’est au coeur de son héritage familial que l’influenceuse irano-hollandaise a puisé son inspiration pour créer sa marque de soins capillaires. Fille d’une famille d’apiculteurs Negin Mirsalehi s’est tout naturellement tournée vers les innombrables vertus du miel cultivé dans les ruches familiales pour donner naissance à Gisou

En Persan, Gisou signifie « cheveux d’or » et il faut dire que la chevelure de rêve de la business woman ne laisse pas indifférent sa communauté de plus de 5 millions d’abonnés sur Instagram.

Sa gamme de soins capillaires naturels fait directement écho aux recettes home made initiées par sa mère alors que cette dernière effectuait une formation de coiffure. En effet, la jeune femme en est convaincue : si elle reçoit autant de compliments sur sa chevelure, c’est grâce aux conseils avisés de sa mère et surtout aux produits naturels qu’elle a toujours utilisés.

 

67402559_1391559864328136_2907260704077643776_n.jpg

 

La recette du succès

Il faut bien reconnaître que Gisou, marque digitale native, maîtrise  à la perfection sa communication notamment sur les réseaux sociaux. Mais après avoir testé, je peux vous assurer que la clé de son succès réside sans aucun doute dans la qualité de ses produits !

Sans sulfates ni silicones, Gisou peut se vanter de mettre à l’honneur des ingrédients naturels. En effet, la jeune entrepreneuse met un point d’honneur à utiliser des produits issus de la nature et à mettre en lumière leurs principes actifs. Parmi eux, la vedette du jardin de la famille Mirsalehi : le miel.

Autrefois élixir de jouvence des reines égyptiennes, le miel a su traverser le temps grâce à ses vertus cicatrisantes, antiseptiques, hydratantes, réparatrices et nutritives.  Il renforce et nourrit la fibre capillaire, apporte de la brillance et protège les cheveux des dommages causés par la chaleur. Mais surtout ce qui a provoqué mon coup de coeur c’est qu’il remplit parfaitement sa mission SANS graisser les cheveux (et en laissant en prime une petite odeur très douce, à peine sucrée <3).

 

67206774_1025340790988235_3479658000707223552_n.jpg

 

En plus du miel, cette huile pour cheveux est composée d’huiles d’amande et de coco répare, nourrit et dompte les cheveux. Elle se glisse à merveille dans ma routine de coiffage : une à deux gouttes chauffées dans le creux de mes mains suffisent pour nourrir et faire briller mes cheveux.

Pour un soin intensif, j’en ajoute quelques gouttes à mon masque capillaire ou je la laisse infuser sur la longueur de mes cheveux toute la nuit. Et je suis complètement satisfaite du résultat sur mes cheveux que je trouve plus brillants, réparés et en meilleure santé !

 

66638431_2294986814084041_2181713132894814208_n.jpg

Finalement le seul inconvénient de la marque est bien le prix qui m’a stoppée dans mon élan pour essayer le duo shampoing/conditioner le même jour. En revanche vu le peu de quantité nécessaire pour que l’huile soit efficace sur les cheveux je trouve que cette version voyage de 50 ml que j’ai payée 45 euros se défend …

Voilà les beautés, j’espère que ce post vous aura plu, n’hésitez pas à me donner votre avis… PS : Je vous ai épargné mon selfie avec Negin, mais j’espère tout de même que ces quelques photos du produit rendront hommage à la beauté de ce packaging !!

La cultissime pâte grise de Payot

Depuis plus de 70 ans, cette pâte épaisse s’impose comme le produit incontournable, le secret transmis de génération en génération pour traiter les petits boutons. Pourquoi est-elle devenue culte et que vaut-elle vraiment ? 

64257003_447998619333894_6375740665849970688_n (1).jpg

 

L’histoire d’une pâte pas toute jeune …

Dans les années 20, Nadia Payot, l’une des premières femmes médecins, s’intéresse à la peau. Nadia PAYOT affirme très tôt sa volonté de mettre son expertise scientifique et d’herboristerie dans les soins qu’elle développe. 

Elle commence par créer des produits de soin dans sa cuisine avant d’ouvrir son institut à Paris, en 1925. Elle propose aux femmes de véritables ordonnances beauté, imaginant des formules ciblées afin de répondre à chaque problématique.

Pour les aider à lutter contre l’apparition des petits boutons, elle met au point la Pâte Grise, en 1947. Il s’en vend aujourd’hui 80 000 pots par an dans le monde …

 

64501491_439238530206291_1530876749754138624_n.jpg

La composition : les dessous d’un soin culte 

Nadia Payot a l’idée d’utiliser des ingrédients naturels, fournis par son herboriste. La Pâte Grise contient des extraits de schiste, une pierre des montagnes du Jura qui active la maturation des petits boutons, neutralise les bactéries et lui donne cette couleur caractéristique (et cette odeur un peu particulière !!).

Elle renferme également du talc, qui absorbe les impuretés, de l’oxyde de zinc antiseptique et purifiant, qui protège contre les agressions extérieures, et aussi de l’amande douce, aux vertus apaisantes et calmantes.

 

Mon avis : un soin pas franchement glamour mais efficace

Je trouve que cette pâte est assez problématique à l’usage : présentée en pot, il faut avoir un ustensile pour la prélever (et donc éviter le contact direct avec les doigts et la prolifération de bactéries).

De plus elle est très épaisse et collante : il faut donc avoir à sa disposition un corps gras pour l’enlever le lendemain matin.

Cependant il faut relativiser ces aspects techniques par son efficacité. Cette recette est, d’après mon expérience, miraculeuse sur les petits boutons qui disparaîtront dans un laps de temps assez court, et est également de loin le produit le plus efficace pour assainir des zones à imperfections. Je m’explique.

Le gros avantage de cette pâte est que en la laissant poser toute la nuit vous protégez les zones problématiques à la fois du frottement avec des draps + et avec des mains  (et oui quand on a des boutons toutes les consignes d’hygiènes sont bonnes à respecter), et combien de personnes se touchent ou se frottent le visage sans s’en rendre compte pendant leur sommeil !!

Protégées de toute bactérie indésirable, ces zones reçoivent ainsi un traitement réellement efficace grâce à l’association du zinc et de l’amande douce. Et c’est en cela que je trouve ce produit unique et incontournable.

 

64651830_609418856228689_2301280276476592128_n

 

Depuis quelques années, la pâte grise est également déclinée pour la journée en stick correcteur teinté.

Critiqué car disponible uniquement en une seule teinte (mais rien ne vous empêche de rajouter une touche de correcteur ou de fond de teint de votre carnation par dessus), ce stick est tout aussi efficace que sa grande soeur en pot, et permet ainsi de créer une sorte de « pansement » sur vos imperfections qui seront ainsi traitées même pendant la journée !

 

Et pour vous les beautés ? Culte ou pas culte ?

 

 

 

 

 

Le trio « Fast Flash Facial ! » de Pixi Beauty

Impossible de passer à côté de cette marque aux packagings verts et roses, devenue  un incontournable des étagères beautés des fans de skincare du monde entier. 

C’est quoi Pixi Beauty ? 

La marque Pixi doit son nom complet à sa créatrice Petra Stand, maquilleuse professionnelle et experte en développement de produits de beauté depuis plus de 20 ans. Les produits sont essentiellement du skincare, soit des soins pour le visage et la gamme comprend également quelques produits maquillage, disponibles en ligne, et bientôt chez Sephora. L’objectif étant d’utiliser les bons produits, adaptés à chaque type de peau pour que chaque femme puisse avoir SON teint parfait.

La composition des produits soins Pixi Beauty se dit “naturelle”, pour autant ils ne sont pas bio. Cependant, je constate que la plupart des produits ne contiennent pas l’alcool, ce qui est idéal pour les peaux sensibles comme la mienne. J’apprécie l’effort de la marque pour une composition plus “saine” des produits. On notera également qu’ils sont Cruelty Free, donc non testés sur les animaux.

 

 

 

61276985_324999641499844_1966445137181540352_n

 

First Step : le gommage enzymatique « Peel & Polish »

Mon intérêt pour les gommages est très récent, et depuis que j’ai découvert que les gommages « mécaniques », à grains pouvaient endommager la peau sur le long terme je suis à la recherche d’un bon gommage enzymatique ou dit « chimique » = ou les agents exfoliants seront des enzymes issus de fruits. ! Don’t panic pour ceux qui ne comprennent rien, un article détaillé sur le procédé du gommage arrive vite sur MySoftSkin ! 

Et celui-ci est très satisfaisant ! Je l’applique le soir sur peau propre, sur l’ensemble de mon visage en évitant le contour des yeux et je le laisse poser deux minutes. La marque recommande de le masser ensuite pendant trente secondes pour plus d’exfoliation.

L’odeur est très discrète, la texture agréable. Aucune sensation de picotements, de tiraillements, ou autre mauvaise surprise. Une fois le produit rincé, la peau est très correctement exfoliée. En revanche plutôt abrasif, ce n’est pas un produit que je m’aventurerai à utiliser plus d’une fois par semaine, ou bien l’été après avoir pris un coup de chaud par exemple !

 

 

 

61162000_2607339936159643_5735584182747267072_n

2ème étape : L’application de la lotion Glow Tonic 

Le best-seller des soins Pixi Beauty.  Ses promesses sont innombrables : un teint éclatant, plus lisse et une peau plus saine. Ce tonique est censé rééquilibrer l’épiderme notamment pour limiter la production l’excès de sébum et donc la peau grasse. Il est sans alcool et formulé à 5% d’Acide glycolique, qui a pour effet d’exfolier légèrement la peau et donc de rendre le teint plus clair et plus net instantanément. Ce produit a remporté le prix Teen Vogue en 2017, et les consommatrices ne tarissent pas d’éloges à son sujet sur Internet.

Pour ma part, j’ai apprécié ce tonique pour sa fraîcheur et sa légèreté. On n’a pas l’impression de s’appliquer un produit ultra chimique sur le visage, son odeur est discrète et il rafraîchit la peau.

En revanche je doute un peu de son efficacité : lors des premiers jours d’utilisation il peut y avoir un effet rebond (donc on est content parce qu’on se dit que ça marche et que après il va y avoir un effet WAOUH…) mais une fois cet effet passé je n’ai pas franchement vu de différence sur mon grain de peau. (Je précise que je l’ai utilisé uniquement le soir et pendant trois semaines.)

 

 

61308116_458615428266903_1532908127551225856_n

Last but not least : L’hydratation avec le Rose Flash Balm  

Je vous avais déjà fait un petit post sur Instagram au sujet de ce produit que j’avais testé séparément et dont je n’avais pas compris l’utilité. Je vous rassure, utilisé comme étape finale de ce trio je n’ai pas beaucoup plus compris son intérêt !!!

Baume « stimulant l’éclat », qui aiderait ainsi à lutter contre les signes de la fatigue en : hydratant, illuminant et revitalisant la peau, ce produit est à mi-chemin entre le masque et la crème, puisqu’il faut le laisser poser en fine couche comme primer ou masque mais de ne pas l’étaler.

Son seul intérêt est son odeur de rose authentique mais pas entêtante, car une fois le produit déposé sur la peau c’est la déception : on ressent une sensation de « frais », à la limite de l’irritation, qui ne laisse pas une peau correctement hydratée (elle tiraille quelques minutes plus tard, même après application d’une crème hydratante).

 

En conclusion pour moi le seul intérêt de ce kit est le gommage enzymatique, qui me donne quand même envie de continuer à découvrir et à tester cette marque, notamment au niveau du maquillage qui est, paraît-il, respectueux et de qualité ! 

Alors les beautés ? Pixi Addicts ? 

 

 

 

Les bienfaits de l’Aloe Vera

Que ce soit dans la composition de nos crèmes ou bien à la une des magazines de santé, cette plante grasse aux longues tiges esthétiques possède de nombreux bienfaits avérés sur la santé mais aussi sur la peau.

Mais d’abord : elle vient d’où cette plante ?

De l’antique Mésopotamie (1750 avant notre ère) à la Grèce des débuts de l’ère chrétienne, en passant par l’Égypte des pharaons, on connaissait les vertus du gel d’aloès pour traiter les infections de la peau, de même que les propriétés laxatives de son latex. On pense que ce sont les Espagnols qui auraient apporté les premiers plans d’aloès en Amérique.

En 1820, la pharmacopée officielle des États-Unis mentionne les propriétés laxatives (humm glamour !) de l’aloès, qui fait partie de diverses préparations pharmaceutiques décrites dans le détail.

En 1935, lorsqu’un groupe de médecins s’en sert pour traiter des brûlures causées par les rayons X, on assiste à un regain d’intérêt pour l’emploi topique du gel, qui fait alors une entrée remarquée dans le monde des produits cosmétiques et dermatologiques.

 

 

60582772_437502083747549_3993055984426680320_n.jpg

Et du coup … elle sert à quoi ? 

L’usage de l’Aloe Vera sur le corps humain remonterait donc à la nuit des temps, et il lui est aujourd’hui attribué des vertus médicinales très particulières : assainir la flore intestinale, renforcer le système immunitaire, améliorer la circulation sanguine, anti-inflammatoire général, stimule le métabolisme et combat la fatigue, antiseptique et antifongique naturel etc …

Capable de prévenir les infections au niveau de la peau et d’accélérer la cicatrisation, le gel d’Aloe vera est très utile pour traiter les brûlures liées au soleil et pour traiter les problèmes d’acné. Cette plante serait devenue star pour ses vertus à : protéger du vieillissement de la peau, guérir les brûlures et les coups de soleil, participer à la cicatrisation de la peau, protéger contre les maladies de peau (eczéma, psoriasis, acné, fortifier les ongles et les cheveux, éliminer les pellicules, …

 

61067324_2322744421317126_2201292578832252928_n

Je l’utilise comment ?

Pour profiter des bienfaits de l’Aloe Vera sur la santé, on utilise le latex jaune tiré de la couche externe des feuilles et le gel d’aloe vera, clair et mucilagineux, extrait de l’intérieur des feuilles d’Aloe Vera. Il est recommandé d’appliquer le gel d’aloe vera directement sur les parties atteintes, et de répéter plusieurs fois par jour si besoin.

J’en possède donc toujours un plant à la maison et les soirs de pleine lune j’en extrait le jus manuellement, en faisant des incantations pour renforcer son efficacité. Haha, c’était juste pour voir si vous suiviez !

S’il est vrai que j’en possède une plante à la maison pour le côté déco, mais aussi parce que c’est bien plaisant de l’extraire soi-même quand on veut s’en appliquer sur les mains par exemple, je possède toujours un flacon d’Aloe Vera pur (Aromazone ou autre) que je conserve au frais et que j’aime particulièrement appliquer l’été sur le corps après une exposition au soleil (cela hydrate, répare et prolonge mon bronzage). Je l’utilise sinon plus généralement tout au long de l’année sur la pointe de mes cheveux encore mouillés, après le shampoing, pour les hydrater !

J’en achète  également sous forme de jus frais dans des magasins bios lorsque je désire faire des cures (par exemple lors des changements de saison).

 

Alors tentées par l’Aloe les beautés ? 

Changer nos émotions en quelques gouttes

Article invité de l’auteure du blog bien-être : Blue Valentine

Bach1

Les fleurs de Bach, qu’est-ce que c’est ?

Dans la nature les vibrations les plus élevées et les plus pures se trouvent dans les fleurs et les plantes. Une vibration haute aura un impact très positif sur notre santé physique et psychique. Pour faire simple, les fleurs de Bach sont fabriquées à partir de végétaux infusés dans de l’eau, on y ajoute ensuite quelques gouttes d’alcool pour la conservation.
Comment prendre les fleurs de Bach ?
Il suffit de déposer 2 à 7 gouttes tout au long de la journée sous la langue ou dans un verre d’eau. Elles peuvent être consommées pendant plusieurs jours ou semaines jusqu’à ce que l’émotion ciblée disparaisse. Les fleurs de Bach peuvent être prises par tous y compris par les animaux domestiques.
Quelle efficacité ?
Chaque élixir floral permet de rééquilibrer en douceur une émotion négative. Aujourd’hui je vois la différence lorsque j’arrête d’en prendre. Quelques gouttes pendant plusieurs jours peuvent considérablement améliorer un état moral ou une faiblesse physique.
Quelles sont les indispensables ?
Afin de bien comprendre quels élixirs choisir, je me suis dirigée vers ce livre formidable : Le guide des fleurs du Dr. Bach, très ludique et complet, c’est une véritable bible que je vous recommande.

Il s’agit d’un mélange de plusieurs fleurs, il est mon héros ! Pour la première fois je n’ai pas été malade de tout l’hiver et je suis convaincue que c’est grâce à lui. Il fait aussi le bonheur de ceux qui ne gèrent pas bien la pression, une vraie potion magique qu’on peut utiliser sur le champ !

Bach2

Un élixir qui soigne avant tout la peur de l’échec, le manque de confiance en soi et le découragement. Très efficace, il faut l’utiliser sur le long terme et on constatera un réel avant/après. Personnellement, il m’a permis de me revaloriser, d’être en accord avec moi-même afin de mieux atteindre mes objectifs personnels.
Bach3
Sachez qu’il en existe pour tous les types de symptôme : lassitude, insomnies, jalousie, fièvre, hypocondrie, problèmes de digestion, état de choc etc…La liste est encore très longue.
Alors n’oubliez pas de vous munir de votre livre sur les fleurs de Bach et de vous lancer 🙂
Vous pouvez me retrouver sur mon compte instagram @bluevalentineme ; mon blog ; et aussi ma page facebook !
À bientôt !
Valentine ❤