Bi-Oil, la plus controversée des huiles de beauté

A moins d’avoir vécu sur une île déserte sans connexion internet ces dernières années,  vous avez forcément dû voir passer la fameuse Bi-oil sur les blogs, dans des pubs TV ou même dans les magazines. Cette petite bouteille en plastique devenu un best-seller des pharmacies a remporté plus de 200 prix depuis son lancement en 2002. Adulée par certaines, détestée par d’autres, que vaut-elle vraiment ?

 

  • Mais d’abord, c’est quoi la bi-oil ?

La bi-oil est un soin pour la peau qui aiderait à améliorer l’apparence des cicatrices, des vergetures, des signes de vieillissement mais aussi du teint irrégulier. Ce soin permettrait également d’hydrater la peau déshydratée. Sa composition serait « à la pointe » grâce son huile PurCellin (marque déposée) qui est une révélation à elle seule.

 

  • Justement, niveau compo ça donne quoi ?

Paraffine liquide, Triisononanoin, Cetearyl Ethylhexanoate Isopropène, Palmitate de Rétinol,Tocopheryl Acetate, Huile de fleur d’anthémis noble (camomille romaine), Huile de Lavandula Angustifolia (Lavande), Huile de feuilles de Rosmarinus Officinalis (Romarin),Extrait de fleur de souci officinal, Huile de graine d’hélianthe Annuel (tournesol),Huile de glycine de soja, BHT,BisabololParfum,Amyle cannelier, Salicylate, Huile de citronnelle, Coumarine; Eugenol,Geraniol, Hydroxyde de citronnelle, Hydroxyisohexyl 3-Cyclohexene Carboxaldehyde, Limonène, Linalool;Alpha-Isomethyl Ionone, CI 26100

Dès le premier regard sur cette étiquette, on voit que cette huile n’a rien de BIO. C’est un peu la fête des ingrédients issus de la pétrochimie, avec pour ingrédient majoritaire de la « paraffine liquide », une huile minérale réputée pour être particulièrement occlusive et donc comédogène.

Même si il y a quelques ingrédients intéressants du type vitamines A et E et huiles végétales par la suite, on ne comprend pas bien comment ceux-là pourront pénétrer la peau, à travers la barrière formée par la paraffine …

D’ailleurs, pour la petite anecdote, sachez que dans certains pays elle s’appelle BIO-oil ! Voilà voilà …

 

  • Le débat est ouvert 

Alors que certaines ont crié au scandale en se retrouvant avec de l’acné lourde après avoir utilisé cette huile, d’autres affirment qu’elle aurait miraculeusement fait disparaître leurs cicatrices et amélioré leur teint là où tant de crèmes hors de prix auraient échouées.

De mon côté, j’ai utilisé un flacon entier type format moyen de cette huile sur le corps uniquement en test sur des vergetures (hors de question que je teste une huile aussi chimique sur le visage !).

La profusion d’huile minérale rend la texture de cette « huile » très lourde, et beaucoup trop grasse à mon goût. Il est impossible de s’habiller tout de suite après, surtout que le produit a tendance à rester en surface, pas cool …

L’odeur m’a beaucoup dérangée aussi je la trouve assez chimique et écoeurante, et le packaging n’est vraiment pas pratique non plus, l’huile est difficile à doser, déborde et colle sur le flacon, et il y a une vraie perte du produit.

Au niveau du résultat, très honnêtement celui-ci est minime pour ne pas dire inexistant. Bref, sans grande surprise, vous l’aurez compris, elle ne m’a pas convaincue du tout et je ne la rachèterai pas. 

En revanche je tenais à apporter une nuance à mon témoignage car je connais certaines personnes de mon entourage qui l’utilisent régulièrement sur des cicatrices post-opératoires, et sur l’intégralité du visage pour uniformiser le teint, et je dois bien reconnaître que j’ai été bluffée des résultats avant/après.

Autrement dit, pour les peaux déshydratées et matures, je pense que ce produit mérite une autre attention, bien que vous puissiez trouver des produits d’origine exclusivement végétale pour cet usage. Attention, cependant, pour les peaux sensibles car les derniers ingrédient sont pour beaucoup des parfums sauf le dernier en CI qui est un colorant.

 

Et vous vous avez testé ? Votre expérience m’intéresse, dites-moi tout les beautés ❤

Mais au fait, c’est quoi l’acide hyaluronique ?

Argument marketing, actif préféré des cosmétologues, vous entendez souvent parler de cet ingrédient sans savoir vraiment de quoi il s’agit … Pas de panique les beautés, voici une petite carte d’identité de la seule molécule qui peut retenir plus de 1000 fois son poids en eau !

 

  • Une présence naturelle 

Du grec hyalos, signifiant « vitreux » parce qu’il a d’abord été isolé dans l’humeur vitrée que contient l’œil, cet actif très efficace à faible dose, est connu pour son pouvoir hydratant et repulpant intense.

Environ 50 % de cette substance naturellement présente dans l’organisme se trouve dans le derme, la partie profonde de la peau. Si jusqu’à 20 ans, notre épiderme est si rebondi et pulpeux, c’est parce qu’il est gorgé de cette molécule qui constitue une sorte de « matelas » naturel. La production diminue ensuite au fil des années : à 50 ans, on a perdu en moyenne 40 % du précieux composant.

 

  • Une action plurielle 

Cette molécule a pour fonction d’hydrater et de protéger la peau des agressions extérieures. En effet, grâce à ses capacités d’élasticité et sa richesse en eau, elle remplit l’espace entre les cellules et de la peau et permet de la régénérer pour un aspect lisse et éclatant.  C’est ainsi que l’on considère l’acide hyaluronique comme le « ciment de la peau ».

Bien que son action soit également recommandée pour réduire l’apparition des rides, son utilisation est recommandée pour lutter contre la déshydratation de la peau, responsable d’un teint terne, d’une sécheresse cutanée ou encore d’une perte de vitalité. L’acide hyaluronique permettra donc de préserver le capital santé de la beauté de la peau et de la rendre éclatante.

 

  • Où le trouver ?

On peut trouver cette molécule sous forme de compléments alimentaires ou encore en injection ponctuelle.

Cependant de nombreux cosmétiques sont confectionnés à base d’acide hyaluronique. En sérum ou en crème, nombreuses sont les marques qui proposent des soins à base de cet actif. Je vous ai déjà parlé du sérum Hydrating B5 de Skin Ceuticals qui fonctionne bien sur ma peau, mais vous pouvez également le retrouver dans des laboratoires plus « classiques » comme chez Laroche Posay, Etat pur, Eucerin etc …

Les puristes, peuvent le retrouver également dans son plus simple appareil (!!) chez Aromazone : sous forme de gel ou de poudre, vous pouvez l’intégrez directement à vos sérums ou crèmes ou vous en fabriquer vous-même. (On en reparlera plus tard si ça vous intéresse ! ).

 

!! Beware cependant les beautés, si il n’apparaît pas dans les tous premiers ingrédients de la liste des composants de votre soin, c’est que vous pouvez clairement trouver plus concentré ailleurs !

 

J’ai testé le nettoyant visage Superfood Youth To The People

Si comme moi vous êtes une skincare geek, l’abréviation YTTP vous dit forcement quelque chose … bon et si vous ne l’êtes pas bonne nouvelle vous apprendrez quelque chose dans cet article 🙂 !

Cette marque 100 % made in California est arrivée il y a quelques mois chez Sephora. Le concept, très simple, so L.A est le suivant : ce qui est bon pour notre corps est aussi forcément bon pour notre peau.

Les deux créateurs de cette green marque ont hérité du « beauty gen » de leur grand-mère, elle-même créatrice des produits de beauté, l’une des premières a avoir emmené sur le marché américain des années 80 les ingrédients naturels (un sacré challenge pour l’époque!).

En 2017, ses petits-fils reprennent le flambeau, modernisent la marque et proposent des formules minimalistes et clean en misant sur les supers – aliments suivants :

  • Thé Vert
  • Aloé
  • Kale
  • Alfalfa
  • Vitamine A, B5
  • Spiruline
  • Kalé
  • Microalgues
La liste INCI est la suivante :

Water, Sodium Cocoyl Glutamate, Cocamidopropyl Betaine, Panthenol (Vitamin B5), Tocopheryl Acetate (Vitamin E), Retinyl Palmitate (Vitamin A) Ascorbic Acid (Vitamin C), Brassica Oleracea (Kale) Leaf Extract, Spinacea Oleracea (Spinach) Leaf Extract, Camellia Sinensis (Green Tea) Leaf Extract, Aloe Barbadensis (Aloe Vera) Leaf Extract, Chamomilla Recutita (Matricaria) Flower Extract, Medicago Sativa (Alfalfa) Extract, Brassica Oleracea (Kale) Leaf Oil, Polysorbate 20, Hydroxypropyl Methylcellulose, Phenoxyethanol, Potassium Sorbate

Traduction 🙂  : 

– la base lavante est douce (pas de sulfates),

– le produit est plein d’extraits végétaux bien placés,

– il y aussi de la vitamine C  pour dégriser la mine (dans une faible dose, et sous sa forme stabilisée, aucun risque d’irritation),

– bon il y a du Phenoxyethanol à la toute fin, mais c’est un produit rinçable qui ne reste pas sur la peau, alors ça passe.

Mon avis : 

Au-delà du packaging, j’ai adoré l’odeur de ce produit façon très « herbes fraîches », avec une pointe de basilic, qui me change des odeurs neutres des nettoyants visages que j’ai l’habitude d’utiliser.

Le produit fait assez « frais », ne mousse pas franchement au contact de la peau et lave correctement le visage.

Pour être très honnête, étant donné l’odeur je m’attendais à un petit effet irritation, surtout au niveau du contour de l’oeil qui est une zone facilement sensibilisée pendant cette période de l’année, mais RAS de ce côté-là.

Pour autant je ne pense clairement pas racheter ce produit en format normal, une fois ma petite bouteille terminée. Je préfère en effet compter sur des nettoyants plus « neutres » et « doux » pour ne pas irriter ma peau et miser sur les soins que j’utilise après plutôt que d’utiliser un nettoyant comme celui-ci quotidiennement, qui à mon avis, conviendra parfaitement aux peaux grasses.

Pour ma part je me vois bien l’emporter en voyage l’été, quand on a besoin d’un nettoyant plus intense le soir pour enlever toutes les traces de crème solaire, et qu’on ne met qu’un hydratant réparateur après, mais pour une routine quotidienne de toute l’année en ville, j’aurais peur que ce produit soit trop fort à l’usure.

Et vous vous connaissez ? Dites-moi tout les beautés ❤

Hydrating B5 de Skin Ceuticals : une bouteille d’eau pour la peau

Coucou les beautés,

Toujours dans la rubrique froid polaire, tempête de neige, etc 🙂 … il me paraissait indispensable de faire un article sur cette petite bouteille d’eau que je dégaine à chaque fois que ma peau a besoin d’un supplément d’hydratation.

Skin Ceuticals, est un laboratoire américain très prisé des skincare addicts : particulièrement réputé pour ses petites bouteilles de sérums en verre ne contenant quasiment que des ingrédients purs, aux compositions pas toujours parfaites mais pour la bonne cause : certains acides ou vitamines ne tiendraient clairement pas le choc en bouteille ou sur notre peau sans un coup de main… on ne peut pas tout avoir !

Pour avoir testé une dizaine de leurs produits environ (crèmes, solaires, sérums, nettoyants…), je n’ai jamais eu de mauvaise surprise, et certains d’entres eux font désormais partie intégrante de mon étagère skincare comme le sérum hydrating B5.

Présenté sous forme de petit flacon en verre avec une pipette pour doser le soin, ce produit a une texture très aqueuse. Deux à trois gouttes dans le creux de la main suffisent pour une application, que vous pouvez répétez matin et soir en fonction de vos besoins. Hautement concentré en acide hyaluronique (permet d’hydrater la peau et de la protéger des agressions extérieures) et en vitamine B5 (apporte à la peau les nutriments dont elle a besoin), ce sérum permet de rétablir un équilibre d’hydratation et de retrouver une peau plus lisse et éclatante.  Il peut également s’utiliser en post acte médical, pour instantanément lisser et hydrater la peau.

Pour moi ses deux atouts principaux sont qu’il maximise les bienfaits d’un hydratant quotidien et qu’il est idéal pour tous les types de peau.

Pourtant, en rédigeant ce billet, j’ai trouvé certaines revues négatives à son sujet. Je pense que les gens qui ne le trouvent pas assez efficace s’attendent à des résultants instantanés comme avec des soins siliconés, alors qu’il faut un peu de temps pour que l’équilibre de la peau se rétablisse ! Il est vrai que le prix est très élevé, mais sur internet ou dans certaines parapharmacies vous pouvez le trouver à 45 euros et sachez qu’une bouteille me dure tout de même six mois !

 J’espère que cet article vous aura intéressé les beautés, si vous avez d’autres astuces pour faire face au froid et booster votre peau avec un temps pareil, n’hésitez pas à partager vos astuces 🙂

Mon histoire d’amour avec la vitamine E

Coucou les beautés,

Je discute souvent avec certaines d’entre vous sur Instagram, sur un des sujets qui fait de plus en plus débat : la composition des produits dont je parle, et plus généralement que nous utilisons au quotidien.

Avec l’apparition des termes comme dérivés pétrochimiques ou perturbateurs endocriniens dans notre vocabulaire, on commence à avoir une idée de ce qui n’est pas bon pour notre peau. Mais aujourd’hui j’avais envie d’envisager la question sous un autre angle : quels ingrédients nous font vraiment du bien ?

Le premier élément de la réponse à cette question qui me vient en tête c’est tout naturellement la vitamine E, car j’entretiens avec elle une histoire passionnelle depuis plusieurs années maintenant !

C’est ma « facialist » qui m’a fait découvrir cet ingrédient à une période ou ma peau avait besoin d’aide pour cicatriser très rapidement et le mieux possible.

 

La Vitamine E c’est quoi ? 

Connue pour faire des miracles pour la peau, elle est utilisée depuis longtemps dans les routines beauté ancestrales et comme ingrédient clé dans nos crèmes et lotions modernes, on la retrouve naturellement dans les légumes verts, noix et graines, mais aussi les fruits de mer et certains fruits. Régénérante, anti-vieillissement, hydratante… son efficacité est 10 fois supérieure lorsqu’elle est utilisée topiquement!

 

Quels bienfaits ? 

  • Nourrissante,  la vitamine E hydrate en profondeur la peau déshydratée en la nourrissant de l’intérieur.
  • Anti-âge, bien qu’il soit difficile d’inverser les effets de l’âge sur la peau, on peut cependant en atténuer certains tels que le teint terne, la peau molle et faible. La vitamine E a pour propriété de stimuler la production de collagène qui maintient l’élasticité de notre peau.  La vitamine E étant également une source d’antioxydants, elle est idéale pour combattre les radicaux libres responsables de l’hyperpigmentation et des tâches brunes qui apparaissent aussi avec l’âge.
  • Réparatrice, appliquée sur la peau permet d’augmenter le taux de nutriments dans l’épiderme. Cela permet de régénérer plus rapidement les cellules des tissus de la peau et d’alléger les cicatrices, tout comme les vergetures.

Comment l’utiliser correctement ?

  • L’huile de vitamine E est particulièrement épaisse et grasse, ce qui change d’autres huiles dont on peut avoir l’habitude. On conseille donc généralement d’utiliser quelques gouttes d’huile que l’on mélangera à sa crème habituelle pour renforcer ses effets. Comme avec tout produit naturel, mieux vaut être vigilant quant à notre utilisation des vitamines, surtout sous leur forme d’huile. Effectivement, l’huile de vitamine E peut être lourde pour certaines peaux et causer boutons et inflammations.
  • On peut également l’utiliser sous forme de suppléments ou simplement s’assurer d’en ingérer dans son régime alimentaire.
  • Moi, personnellement, c’est vraiment « pure » que je préfère l’utiliser, mais pour ne pas risquer les effets indésirables j’ai découvert un super laboratoire familial (qui malheureusement peine à exister sur le marché des gros groupes pharmaceutiques) : le laboratoire VEA qui a fait de cet ingrédient la base de tous ses produits. Leur spray à tout faire à base de vitamine E pure ne me quitte plus. Eté comme hiver, en soin, pour soigner une brûlure, hydratant, réparateur … cela fait plus de six ans que je l’utilise et que ma peau me le rend bien.

D’ailleurs une de mes astuces beautés préférées est la suivante : Quand vous avez une cicatrice que vous voulez faire disparaître, mélangez une ou deux pressions d’huile VEA pure à de la crème cicalfate et massez légèrement. Répétez ce procédé une à deux fois par jour, et vous verrez le miracle opérer en quelques jours seulement, et croyez moi des crèmes réparatrices j’en ai testé !!

Voilà les beautés j’espère que cet article vous aura intéressé et n’hésitez pas à me donner vos avis en commentaires ! 

#BeautyScan : Le cultissime lait-crème concentré Embryolisse

Les beautés ! 

Je vous retrouve avec un nouveau #BeautyScan (je sais que c’est un format apprécié), sur un produit dont je ne peux absolument plus me passer : le lait-crème concentré Embryolisse.

 

  • C’est quoi ? 

Riche d’une grande expertise en soins dermo-cosmétiques, et répondant à des exigences de tolérance et d’efficacité, la marque Embryolisse propose une large gamme de soins.

Créé par un dermatologue en 1950, voilà plusieurs décennies que ce soin est considéré comme mythique : secret de beauté multi-fonctions partagé par les dermatologues, pharmaciens mais aussi et surtout maquilleurs professionnels et stars (combien de fois peut-on apercevoir ce produit utilisé comme base de teint dans des vlogs beauté !!)

Sa mission principale : reconstituer le film hydrolipidique, barrière naturelle qui protège des agressions et active le renouvellement cellulaire. Résultat ? Apaisé et réparé en profondeur, notre épiderme devrait retrouver souplesse et élasticité.

Et bonne nouvelle, chez Embryolisse, priorité aux actifs d’origine végétale : beurre de karité, cire d’abeille, aloe vera, protéines de soja, constituent les ingrédients de base de la formule !

Etalé en petite noisette comme base de maquillage ou crème hydratante, plus généreusement en lait nettoyant-démaquillant, ou encore en couche épaisse comme masque réparateur difficile de se lasser de ce soin multi-fonctions qui nourrit et hydrate parfaitement la peau.

 

  • C’est pour qui ? 

« Normalement » les peaux sèches et très sèches car la texture est riche, donc les peaux grasses préféreront surement un effet plus léger et matifiant, mais je pense que en réalité ça peut convenir à tous les types de peaux à condition de savoir la doser. Cette crème est recommandée dans les cas de déshydratation, perte d’élasticité et manque de fermeté.

 

  • Alors, incontournable ? 

Cela fait maintenant plusieurs années que j’entends parler de ce soin, et que je vois des centaines de touristes remplir leur panier avec cette crème en parapharmacie, mais je dois vous avouer qu’avec une peau capricieuse et plutôt mixte, j’hésitais à tester un soin aussi « généreux » en terme de texture.

Et pourtant, ma peau ayant évolué avec le temps et ayant plus que besoin d’hydratation en cette saison, je suis devenue une fan de plus. Cela fait plusieurs semaines que je l’utilise et je trouve que j’ai la peau carrément plus souple, nourrie ,et  rebondie. Je l’utilise uniquement le matin : j’y ajoute quelques gouttes de ma crème solaire Isdin (que j’aime d’amour, article à venir très vite!), et me voilà avec la crème de jour idéale pour cette saison que j’ai cherché pendant très longtemps !

Mutli-fonctions, petit prix (entre 8 et 11 euros le tube), agréable et efficace, je recommande sans hésiter. Seul petit bémol : l’odeur pourrait peut-être en lasser certaines, ET elle ne comporte pas de SPF (donc careful si vous l’utilisez en crème de jour).

J’espère que cet article vous aura plu, n’hésitez pas à me laisser vos impressions en commentaires, des bisous les beautés ❤

 

 

#Crashtest : le phénomène Glossier

Coucou les beautés,

Pour mon premier article make-up de l’année je voulais vous parler de mon coup de coeur pour la marque Glossier. En effet, cette année, (j’ai eu beaucoup de chance!!) le père Noël m’a apporté une sélection très pointue de maquillage de la célèbre enseigne américaine.

Fondée en 2014 par Emily Weiss, une ancienne employée de Vogue et auteure du site de beauté de référence Into The Gloss, la marque a rapidement bâti sa notoriété autour d’une ligne de produits de qualité et respectueuse de la peau. C’est ce que suggère son slogan « Skin first, makeup second » (la peau d’abord, le maquillage ensuite).

Pas d’extravagance ni d’excentricité, l’entreprise met en application cette rhétorique dans le design de ses produits. À l’inverse de la plupart des marques de cosmétiques actuelles, Glossier conçoit, elle, des articles, dont l’emballage et le packaging font preuve de minimalisme.

Depuis la première fois que j’ai aperçu leur lotion démaquillante dans un vlog je suis avec assiduité leur actualité, et j’etais hyper impatiente de pouvoir enfin tester leurs produits make-up ENFIN livrables en France !

d42d160a-a60f-4887-a5d8-eb1cc961c411

J’ ai donc rajouté à ma trousse à maquillage :

-l’highlighter Haloscope : léger et peu pigmenté il est surtout très hydratant et agréable à appliquer au doigt. Je pense qu’il est surtout idéal pour des filles dans ma situation : voulant rajouter une touche de lumière dans leur make up quotidien, sans chercher un résultat trop prononcé.

-le mascara : là encore le résultat est très léger. La brosse est extrêmement fine et me convient bien car j’ai déjà des cils très longs que je cherche juste à « discipliner » après avoir utilisé mon recourbe-cils. En revanche il n’a aucun effet « volume » ou « intensifiant ».

le blush (teinte Storm) : j’adore l’aspect ludique du produit, sa texture donne un effet glowy à l’application et évite l’effet « plâtré » des blushs en poudre (attention cependant une micro dose suffit !!).

le stretch councealer : le produit est très hydratant et respectueux de la peau (non comédogene etc…). Il est très utile si l’on recherche une couvrance partielle et naturelle , en revanche il n’est absolument pas modulable donc à éviter si vous avez de trop grosses imperfections à dissimuler.

-et pour finir … le mist à la rose hyper agréable pour réveiller la peau avant d’appliquer ses soins le matin, ou encore pour fixer ou rafraichir le maquillage tout au long de la journée ! Je suis fan de son odeur et du rendu frais et hydraté qu’il donne à la peau !

Bref en conclusion je dirais que le make up Glossier est plutôt respectueux, naturel et très léger, donc parfait pour les filles qui n’utilisent pas beaucoup de make up au quotidien. En revanche je comprends les critiques des youtubeuses beautés qui se maquillent de manière plus « consistante » et qui trouvent les produits trop légers.

Qui d’entre vous connaissait ou avait déjà pu tester cette marque ? Dites-moi tout ! 

L’incontournable tonique au Calendula Kiehl’s

Bonjour les beautés … et une très très belle et douce année à vous toutes et tous ❤

Pour bien commencer l’année je voulais partager avec vous un basique de ma routine beauté, vous l’aurez bien compris d’après le titre, mon chouchou : le « Calendula Herbal Extract Alcohol Free toner«  de chez Kiehl’s.

Sans alcool, il est conçu pour apaiser les peaux à problèmes mais aussi aider à maintenir l’équilibre hydrolipidique pour les peaux normales à grasses.

Ce tonique est non testé sur les animaux, et est formulé à partir d’extraits purs et de fleurs entières (dont certains bouts peuvent se retrouver sur votre coton, je préfère prévenir)!

L’odeur est très discrète, le produit est légèrement coloré : j’en applique sur un coton après avoir nettoyé ma peau et avant d’appliquer mes soins.

Le produit est effectivement doux et respectueux de la peau, il remplit très bien ses fonctions de régulation et d’apaisement, de manière beaucoup plus douce que certains toniques prétendants aux mêmes fonctions chez des laboratoires connus !

Certes il est très onéreux (comptez 37.50 euros pour les 250 ml, et 63 euros pour les 500 ml), mais en l’utilisant uniquement le soir à cette période de l’année, et matin et soir pendant les deux mois les plus chauds de l’année, un flacon me dure quasiment une année entière … autant dire que c’est un bon investissement.

J’utilise également le nettoyant de la même gamme pendant l’été, et je dois dire que ma peau s’en porte très bien.

Bref pour conclure je dirais que ce produit fait clairement partie des trois produits qui sont devenus IN-DIS-PEN-SABLES à l’équilibre de ma peau et j’en suis ravie.

Et vous qu’est-ce que vous utilisez comme tonique ? Déjà fan de celui-là ? 🙂 Dites-moi tout, vos avis m’intéressent !

Le gommage à l’argile blanche Cattier

Bonsoir à toutes et à tous 🙂

Vous êtes de plus en plus nombreux par ici et je vous en remercie ❤ (Gros coeur sur vous).

Ce n’est pas parce qu’il fait froid qu’il faut négliger les étapes d’exfoliation et de nettoyage plus profond dans votre routine, c’est pourquoi ce soir j’ai décidé de vous parler gommage !

Personnellement été comme hiver j’ai toujours été une fan inconditionnelle du masque chauffant au riz de Nuxe qui était juste parfait ! Mais sans crier gare la marque a décidé de l’arrêter cette saison … je me suis donc rabattue sur un gommage dont je n’avais jamais entendu parler : le gommage à l’argile blanche de chez Cattier. (Je connaissais Cattier seulement pour leurs produits pour la douche qui sont à la fois respectueux de l’environnement et de la santé.)

Le Gommage à l’Argile Blanche Cattier offre à tous les types de peaux un soin douceur exfoliant, pour une peau débarrassée de toutes impuretés, lisse et douce. Enrichi à l’huile de jojoba bio, hydratante et protectrice et à l‘huile essentielle de menthe poivrée bio, aux propriétés rafraîchissantes, antiseptiques et stimulantes, il nettoie, oxygène et clarifie l’épiderme.

Je l’applique sur ma peau propre et encore humide (je trouve ça moins « agressif »), en évitant le contour des yeux et des lèvres, puis je me masse doucement le visage, par petits mouvements circulaires (of course), et je rince à l’eau tiède.

La marque conseille de le compléter par la pose d’un masque à l’argile, mais lorsque je fais un gommage en cette saison je préfère appliquer un masque hydratant après.

Mon bilan : j’adore l’odeur et la texture de ce gommage que je recommanderai les yeux fermés. Ayant la peau sensible et réactive, je n’ai eu aucune mauvaise surprise après son utilisation. Bon je le trouve un petit peu moins efficace que mon chouchou Nuxe, mais il fait quand même très bien le job. Et petite précision : n’oubliez pas de l’agiter avant emploi !

Est-ce qu’il y a des fans de Cattier par ici ? Et vous comme gommage vous utilisez quoi ? Dites-moi tout, ça m’intéresse 🙂

#BeautyScan : La Cicaplast de La Roche-Posay

Les Beautés, 

Ce soir je vous ai préparé un #beautyscan sur un de mes incontournables (surtout en plein blizzard de fin d’année), j’ai nommé la Cicaplast de La Roche-Posay.

Ce gel-crème favorise la réparation rapide des peaux sensibles fragilisées. Avec une formule minimaliste (sans parfum, sans paraben) pour satisfaire les besoins des peaux fragilisées, il apaise, protège et répare les peaux fragilisées post-points de suture, post peeling et post-laser, en gros il porte très bien son nom d’accélérateur de réparation épidermique.

On peut aussi l’utiliser sur :

-les coupures et fissures

-les échauffements superficiels

-en crème post-épilation

-en cas d’inconforts (nez irrité etc…)

-rougeurs et échauffements superficiels (flush, variations de températures)…

Même si je suis aussi fan de sa concurrente directe chez Avène, la Cicalfate, cette gamme est très étendue et la formule « gel-crème » est fine et transparente et donc plus pratique à appliquer le matin, ou en retouches au cours de la journée.

Ma peau sensible la tolère très bien, elle fait disparaître toutes mes cicactrices (coupures, égratinures, etc…) cependant j’insiste : il faut en appliquer régulièrement, vraiment régulièrement pour voir ses effets !